Les petits seins d’une fripouille

107
Partager
Copier le lien

Après une journée de boulot, à peine rentrer chez elle, la blondasse se laisse glisser sur le canapé. La coquine se repose, ses mains glissent tout le long de son corps et effleure son minou. La fripouille retire son chemisier pour titiller ses tétons avec ses doigts. Elle se déshabille complètement pour se caresser.